"La Vie, l'amour, la mort"

Francois Toledo (Amidou) est heureux entre sa femme, Janine (Janine Magnan), et sa maîtresse, Caroline (Caroline Cellier), jusqu'au jour où il est arrêté pour les meurtres de plusieurs prostituées. En effet, soumis à des crises d'impuissance, Francois étranglait ses victimes pour cacher son humiliation.

Sorti en 1969, ce drame de Claude Lelouch, sur une musique de Francis Lai, est un plaidoyer contre la peine de mort.

Vous commencez à vous demander : pourquoi cette rubrique cinématographique? C'est tout simplement qu'Amidou, fidèle au cinéaste pendant toute sa carrière, s'entraînait au dojo d'Henry Plée depuis plusieurs années.
Quand Henry Plée fait son cinéma !

Il était d'ailleurs shodan, et c'est tout naturellement, comme il étranglait ses victimes dans le film, qu'il a demandé à Henry Plée de participer au film (il témoigne devant la cour pour expliquer comment Toledo a appris cette technique), très brièvement certes, mais c'est quand même du Lelouch !!

Et c'est aussi maître Kase, qui enseignait en ces temps là à "La Montagne", que l'on peut voir en train d'animer le cours avec vous l'aurez tous reconnu, le début de Kanku-dai.

Ne vous privez pas d'acheter le DVD du film, vous le trouverez ICI pour la modique somme d'environ 6 €, frais de port compris !

Page précédante
Notre "acteur" préféré fait une autre apparition un peu avant dans le film, mais je vous laisse la découvrir !!